LIFE Sparc

LIFE Sparc

Le changement climatique n’a jamais été autant d’actualité. Le gouvernement flamand prend des mesures afin de s’attaquer aux effets de l’élévation du niveau de la mer et de tempêtes plus violentes. Avec le projet LIFE Sparc (Space for Adapting the River Scheldt to Climate Change), l’Europe nous soutient dans le développement de huit zones inondables dans la vallée de l’Escaut. Le fleuve et sa nature estuarienne typique profiteront ainsi de davantage d’espace tandis que nous nous armerons contre le changement climatique.

Avec la nature, nous formons un duo gagnant ! Le film ci-dessous explique clairement pourquoi et décrit le fonctionnement d’une zone inondable contrôlée avec marée réduite.

LIFE Sparc in figures

4 partenaires

LIFE Sparc est une initiative des organisations flamandes Natuur en Bos, De Vlaamse Waterweg nv, Waterbouwkundig Laboratorium et Regionaal Landschap Schelde-Durme.

8 zones tampons climatiques

Nous allons créer 5 dépoldérisations et 3 zones inondables contrôlées avec marée réduite dans les provinces d’Anvers et de Flandre orientale. Nous donnerons ainsi plus d’espace au fleuve et rétablirons un écosystème utile qui vit au gré des marées. Il s’agit des zones suivantes : Groot Schoor Hingene (Bornem), Uiterdijk et Vlassenbroek (Dendermonde), Groot Schoor Hamme, Wal-Zwijn et De Bunt (Hamme), Groot Broek (Temse et Waasmunster) et Klein Broek (Temse). Ces zones font partie du vaste projet Sigma.

Pour en savoir plus sur les actions concrètes dans ces huit zones
(en anglais)

428 hectares de nature en eau douce vivant au gré des marées

Ces 8 zones tampons climatiques représentent au total 428 hectares de nature en eau douce vivant au gré des marées. Chaque jour, l’eau du fleuve pénétrera dans ces zones, puis se retirera, au rythme des marées.

Cette dynamique entraînera la création d’un écosystème exceptionnel vivant au rythme des marées : zones limoneuses et prés salés, jonchères et bois marécageux. Cet écosystème solide et flexible pourra non seulement mieux résister aux changements climatiques, mais nous apportera également toute une série d’avantages.

Visualisation écosystème
(cliquer pour agrandir)

Un budget de 8,5 millions d’euros, soutien de l’Europe compris

Le projet est réalisé pour le compte du programme européen LIFE Climate Action. Les projets LIFE encouragent la protection des écosystèmes européens et contribuent à l’adaptation de l’Europe aux changements climatiques. LIFE Sparc s’étendra de 2017 à 2022. Un soutien européen de 2,4 millions d’euros est prévu.

90 ambassadeurs

Chemins de découvertes, matériel didactique, promenades avec guide et événement annuel de la Grande Marée : dans la vallée de l’Escaut, les activités ne manquent pas. 90 ambassadeurs ont été formés afin d’expliquer comment, dans la vallée de l’Escaut, nous collaborons avec la nature pour nous adapter aux changements climatiques. Ces ambassadeurs (30 entrepreneurs – 30 parents spécialistes du climat pour les écoles – 30 guides) vous accueilleront à bras ouverts !

Exchanging knowledge

Le programme LIFE a également pour vocation de favoriser l’échange de connaissances entre les pays européens. Les solutions que nous élaborons en Flandre sont partagées avec les administrateurs des autres zones estuaires rythmées par les marées en Europe. Nous pensons ici notamment aux partenaires de Waterdunen en Zélande. Là-bas aussi, le fonctionnement des marées, la nature et l’aspect récréatif sont combinés, mais d’une manière très différente. Nous échangeons également avec les partenaires des autres estuaires européens comme ceux de l’Elbe, de l’Eems, de la Weser, de l’Humbler et de la Seine. Nous unissons nos forces en échangeant connaissances et expériences via de passionnants ateliers et de rafraîchissantes visites sur le terrain.

Publications et recherches

Dépliant LIFE Sparc : télécharger

Livre de projet Bergenmeersen : télécharger

Bergenmeersen: Construction d’une zone de contrôle des inondations avec réduction contrôlée de la marée

Le livre de projet relatif à la zone Bergenmeersen du plan Sigma a pour objectif d’expliquer les différents aspects de la construction d’une zone de contrôle des inondations avec réduction contrôlée de la marée (FCA-CRT), depuis sa conception initiale.